2015 – 10 impressions charbon sur papier kozo 70g – 40x30 cm

Le regard est une parole qui se superpose à la perception de l’objet ; l’objet fait l’image que construit le regard. Le regard est un rapport qui rapporte si l’on y prend pas garde ; la cécité défend l’acuité, le désintérêt l’intelligible, l’éprouvé l’inconnu, l’oubli la nouveauté. Le regard tutoie le perdu, il est la parole silencieuse de disparitions présentes.⁣

 

y.0